Portefeuille de produits

 
Cardio3 BioSciences développe actuellement sa plate-forme « Cardiopoïétique » propriétaire, un outil inédit reposant sur une recherche fondamentale menée à la Mayo Clinic. Cette plate-forme a été conçue pour diriger le programme de différenciation cardiaque de cellules souches multipotentes. Cette plate-forme Cardiopoïétique a permis de générer un nombre substantiel de programmes de recherche et de produits candidats ciblant l’insuffisance cardiaque (IC) et l’infarctus du myocarde (IM).
 
 

Cellulaire / Autologue

C-Cure® (C3BS-CQR-1)   

C-Cure est le produit candidat le plus avancé issu de la plate-forme Cardiopoïétique. Il consiste en cellules souches autologues, prélevées par aspiration de la moelle osseuse du patient pendant une procédure ambulatoire, puis envoyées au site de production de  Cardio3 BioSciences où elle sont cultivées et différenciées avant d’être réinjectées dans le cœur du patient atteint d’IC d’origine ischémique pour y produire de nouvelles cellules musculaires cardiaques autologues qui se comportent de manière identique à celles perdues lors de l'infarctus, sans risque de rejet.
  1. La moelle osseuse est prélevée chez le patient
  2. Les cellules souches sont recueillies et multipliées
  3. Les cellules souches sont guidées vers la différenciation cardiaque grace à des facteurs de croissance. Les cellules pré-cardiaques (cardiopoiétiques) sont encore multipliées.
  4. Les cellules cardiopoiétiques sont injectées dans le muscle cardiaque où elles terminent leur maturation.
  5. Le muscle cardiaque se régénère.

Modes d’action identifiés

C-Cure a deux modes d’action spécifiques:
  • un mode direct, dans lequel la régénération des tissus cardiaques intervient par greffe, prolifération, et différenciation terminale des cellules, et
  • un mode indirect, où, sous l’effet des facteurs excrétés par les cellules transplantées, les cellules souches cardiaques (CSC) du patient prolifèrent et subissent une différenciation terminale (action paracrine).

Résultats positifs de l’étude clinique de Phase II

Avec C-Cure, Cardio3 BioSciences vise à devenir la première société à disposer d’un produit régénératif agréé pour le traitement de l’IC ischémique.
Dans l’étude clinique de Phase II (essai C-Cure®) le groupe de patients traités avec C-Cure présentait une amélioration relative hautement significative de 25 % de la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) par rapport à la fonction avant traitement, l’amélioration relative constatée pour le groupe de contrôle (patients bénéficiant d’un traitement optimal mais sans C-Cure) n’étant que de 0,7 %.
 
Par ailleurs, d’autres critères de mesure de l’amélioration tels que le volume ventriculaire ou le remodelage cardiaque évoluaient significativement en faveur du groupe C-Cure. En outre, les patients du groupe C-Cure présentaient une aptitude à l’exercice physique bien meilleure (et statistiquement significative), comme l’a montré le test standard dit des « six minutes de marche » : en effet la distance de marche des membres du groupe C-Cure était supérieure de 77 mètres par rapport au groupe de contrôle.
 
Compte tenu des résultats positifs des essais cliniques de Phase II, Cardio3 BioSciences a demandé et obtenu les autorisations nationales nécessaires pour entamer le programme de Phase III. 
 
Plus de détails :
 


Protéines

C3BS-GQR-4

En cours de développement, C3BSGQR-4 est destiné au traitement des lésions cardiaques liées aux lésions de reperfusion post-ischémiques (LRpI) provoquées par un infarctus aigu du myocarde. Il vise à inhiber molécules de co-stimulation qui jouent un rôle crucial au niveau de la prolifération et de l'activation des lymphocytes T et donc de l’inflammation. Avec C3BS-GQR-4, Cardio3 Biosciences envisage qu'un blocage des voies de co-stimulation au moment de la reperfusion permettra de traiter efficacement une LRpI post infarctus aigu du myocarde. Le recours à des produits existants dans le cadre d'essais liés à d’autres indications telles que le traitement du cancer devrait permettre d'aborder rapidement le stade de la preuve de concept sur le modèle animal préclinique dans la perspective d'une première évaluation humaine. Au terme de cette étude de faisabilité sur un modèle grand animal, un essai de preuve de concept sur l’animal sera conduit en vue d'un essai clinique humain.
 

Dispositif

C-CATHez®

Cardio3 BioSciences a également développé C-Cathez®, un cathéter d’injection de nouvelle génération, qui offre une performance supérieure dans l’administration d’agents bio-thérapeutiques dans le myocarde. Ce cathéter percutané dirigeable a été conçu en prenant en compte la structure tissulaire des organes afin d’optimiser la sécurité des patients, d’améliorer la performance et d’augmenter la confiance des médecins lors des procédures d’injection. Son développement s’est basé sur la combinaison de l’expérience de la Société dans le domaine des thérapies cellulaires, en particulier les cellules souches, de sa connaissance approfondie des propriétés particulières du tissu cardiaque et d’informations clés récoltées auprès de cardiologues renommés dans le domaine.
C-Cathez® est marqué CE. Il est disponible à la commercialisation sur le marché européen et sur d’autres marchés où le marquage CE autorise les ventes. 
Plus de détails dans le communiqué de presse